Télécharger GRATUITEMENT le livre : Les stratégies gagnantes pour recruter LES PERLES RARES à l’international

Logo PHOENIX-GMI page accueil

Intégrer des travailleurs étrangers temporaires, qu’ils soient francophones, anglophones ou hispanophones, nous pouvons vous aider !

Les défis de l’accueil et de l’intégration

Avez-vous déjà reçu des travailleurs étrangers temporaires dans votre entreprise ? Que vous l’ayez déjà vécu ou non, vous savez que c’est un défi et qu’il y a des astuces pour bien intégrer des travailleurs étrangers temporaires et capitaliser ainsi sur votre recrutement international.

Il y a plusieurs manières de les intégrer, certaines fonctionnent mieux que d’autres, et c’est pourquoi nous vous parlerons aujourd’hui de notre expérience en la matière.

Nos clients ont recruté grâce à nous des travailleurs francophones, anglophones ou hispanophones. Ils ont le choisi leur bassin de recrutement en fonction des connaissances et des compétences qu’ils recherchaient pour leur entreprise, mais pas seulement. Ils l’ont aussi choisi, car ils y trouvaient des candidats réellement intéressés pour venir s’installer à long terme au Canada, qui avaient une vraie appétence pour notre mode de vie québécois, et un profond désir de s’y intégrer.

La question de la langue a-t-elle été un souci ? À postériori pas du tout, mais parce que nous avons sur aider les entreprises à s’y préparer. Nous les avons aidées sur la question de la langue quand c’était nécessaire, mais aussi sur la préparation des équipes.

L’équipe en place : rassurer sur vos intentions

Comprendre les inquiétudes des employés en place

Pour commencer, bien intégrer des travailleurs étrangers temporaires passe par les équipes sur place à rassurer.

En effet, imaginez-vous employé d’une entreprise pour laquelle vous travaillez depuis quelques années comme journalier. Vous aimez votre travail, votre entreprise, vous respectez les cadences, les horaires et les délais. Vous savez que vos employeurs manquent de main-d’œuvre pour vous prêter main forte, mais vous n’êtes pas directement concerné par cette réalité. Comment vivrez-vous l’arrivée de travailleurs étrangers si vous n’y êtes pas préparé ?

Certains employés se sentent en insécurité à l’arrivée des travailleurs étrangers au Québec s’ils ne sont pas clairement rassurés sur les intentions de l’employeur. Les employés vont alors imaginer des explications, et ce, à la lueur de leurs peurs. Sans la direction pour énoncer clairement leurs intentions à court et à long terme, les équipes en place pourront penser qu’ils sont à risque de perdre bientôt leur travail.

Quand les travailleurs étrangers sont originaires de pays où le coût de la vie est plus bas qu’au Québec, les équipes en place peuvent supposer que les employeurs projettent de montrer comment effectuer le travail aux employés étrangers pour délocaliser l’entreprise ensuite dans un autre pays, pour baisser les coûts de production.

Une stratégie de communication adaptée

Voilà pourquoi la première étape pour bien accueillir des travailleurs étrangers et de rassurer l’équipe en place sur vos intentions ! Quel que soit le pays d’origine de vos travailleurs, c’est important pour garantir une bonne intégration d’une part, mais aussi pour garder vos employés actuels, confiants et engagés. Et comme nous connaissons ces situations mieux que personne, nous vous accompagnons pour mettre en place la stratégie adaptée à votre culture d’entreprise pour bien intégrer des travailleurs étrangers temporaires.

Organisation du travail

Si vous accueillez un grand nombre de travailleurs, vous ramènerez rapidement votre niveau de production à celui que vous attendiez depuis longtemps. Grâce à notre recrutement très ciblé, nous vous permettrons de trouver les perles rares pour prendre en charge ces fonctions. Ils auront l’expérience nécessaire, les connaissances, les savoir-faire et les qualités pour apprendre votre propre méthode de fonctionnement. Selon les types de poste, ils auront besoin de quelques jours à quelques semaines de formation.

Qui s’occupera de la formation de ces nouveaux venus ?

Il y a plusieurs bonnes réponses à cette question, heureusement ! En fonction de votre situation, nous développerons avec vous le meilleur plan d’intégration et de formation.

Voici des exemples de plan de formation que nous avons développés.

Nous avons mis en place des plans de formation en binôme avec les travailleurs actuels, nous avons aussi implémenté des écoles de formation interne. Ils y mobilisent les employés de l’équipe en place qui aiment transmettre leurs connaissances.

Ce qui est important en tout cas, et que nous considérerons avec vous, ce sont vos ressources. Dans quelle mesure vos employés sont-ils intéressés à transmettre leur savoir ? Quelle est la manière de former et d’intégrer qui correspond le mieux à votre culture d’entreprise, à votre rythme de production ? Vaut-il mieux ralentir la cadence le temps de former les nouveaux employés ? Est-il mieux de les former en décalé et de les intégrer à la production ensuite ?

Toutes ces questions sont parmi celles que nous vous posons avant de vous accompagner vers la solution unique qui vous correspond.

Intégrer les travailleurs étrangers temporaires qui ne maîtrisent pas encore le français

Préparation à la langue

Une fois que vous avez envisagé ces précédentes étapes, qui sont importantes et ce, quelle que soit la langue maternelle de vos travailleurs étrangers temporaires, vous pouvez vous consacrer à leur langue, si cela est un enjeu. Le premier point dans cette situation est de tirer parti de l’attente que vous traverserez, vous et eux, durant le processus d’immigration.

Les clients qui recrutent dans un pays hispanophone aiment tirer parti de leur temps d’attente. Pour cela, certains de nos clients ont formé en interne des gestionnaires et des employés à la langue de leurs futurs travailleurs employés étrangers temporaires.  Nous pensons à l’un d’eux qui a notamment formé quatre groupes de huit personnes avec parmi eux des membres de l’équipe des ressources humaines et des chefs d’équipes de différents départements.

Et c’est une stratégie gagnante ! En formant vos employés volontaires, ils deviennent des ambassadeurs, vous augmentez leur employabilité, ils sont impliqués dans une mission qui a du sens pour eux, et c’est engageant et motivant pour tous. Bref, cela a beaucoup d’avantages.

Ensuite, les candidats que nous recrutons pour vous ont un profond désir de s’intégrer dans la société qu’ils ont choisi comme terre d’accueil. Ils ont hâte de maîtriser la langue et sont recrutés aussi pour leurs solides capacités d’apprentissage. Ils ne demandent qu’à mettre à profit le temps d’attente, durant le processus d’immigration, pour commencer à se former !

Services de traduction

Que vous ayez une équipe formée en interne à la langue d’accueil de vos travailleurs étrangers temporaires, que vous ayez choisi d’implémenter une école de formation interne, que nous ayons commencé à franciser vos futurs travailleurs étrangers depuis leur pays d’origine ou que vous partiez de zéro ; avec des travailleurs étrangers de langue maternelle étrangère, vous aimerez nos services de traduction.

Comment cela se passe-t-il ? Nous nous mettons complètement au diapason avec votre fonctionnement interne. Dès le moment du recrutement, nous définissons ensemble le mode opératoire qui correspond à votre culture, à votre rythme de formation, votre cadence de production et à votre mode de formation.

Au moment de l’arrivée des travailleurs étrangers, nous déployons le mode opératoire choisi, et nous accompagnons vos nouveaux employés auprès de vos responsables des ressources humaines, de vos formateurs, en traduisant les informations jusqu’à ce que vos équipes soient autonomes !

À retenir

Tous ces ingrédients sont parmi nos solutions d’intégration gagnantes, adaptées à votre culture d’entreprise et à son fonctionnement interne. Nous évaluons votre potentiel et vous proposons des solutions dès le début du processus afin que le recrutement de vos travailleurs étrangers temporaires soit une solution pérenne à votre problème de main-d’œuvre qualifiée et motivée. Et que vous puissiez fidéliser autant les équipes en place que vos futurs travailleurs. Parlons-en pour plus de détails !


PHOENIX-GMI offre des services en recrutement international et en immigration pour les entreprises québécoises et canadiennes, et les candidats voulant réaliser un projet de vie au Canada.

Notre équipe pluridisciplinaire, rigoureuse et dévouée, met en place des stratégies concrètes et personnalisées pour ses clients.

Derniers articles

Partagez cet article

Selin Deravedisyan-Adam Cofondatrice Directrice de l’immigration et experte-conseil en mobilité internationale

Selin Deravedisyan-Adam

Cofondatrice

Directrice de l’immigration
et experte-conseil en mobilité internationale

[email protected]
514 903 9959 ou
418 476 8381 – poste 312

Parcours professionnel

Femme de terrain, pionnière et passionnée, Selin consacre sa carrière à la mobilité internationale depuis 1993. Sa vaste expertise et la crédibilité que le marché lui accorde puisent dans son histoire familiale. Elle-même enfant de l’immigration, elle est passée de la Turquie à la France, puis une fois adulte, de la France au Québec. Elle a baigné tôt dans l’administration, le travail social et la linguistique qui sont le propre des travailleurs qui soutiennent l’immigration.

Mariée en France à l’âge de 20 ans avec Christian, cofondateur de PHOENIX-GMI, elle immigre pour une deuxième fois et choisit la Ville de Sherbrooke au Québec comme terre d’accueil en 1999. Elle collabore à cette époque avec l’Institut d’entrepreneuriat de l’Université de Sherbrooke puis est invitée par le ministère de l’Éducation à donner un cours aux adultes sur le lancement d’entreprises. En parallèle, elle développe son entreprise en mobilité internationale qui deviendra PHOENIX-GMI en 2013.

Dès 2008, Selin est consultante réglementée en immigration canadienne et obtient par la suite sa licence pour la province de Québec. Elle se positionne comme une référence en matière des statuts basés sur les permis de travail tant au Québec qu’au Canada. Québec International, un organisme paragouvernemental œuvrant dans la région de Québec et de Chaudière-Appalaches, lui demande de jouer les rôles d’experte-conseil, de formatrice, de participante à des tables de concertation et d’agente de développement stratégique auprès de ses membres.

En 2018, elle est élue présidente de l’Association canadienne des conseillers professionnels en immigration pour le Québec. Cette nouvelle fonction l’amène à travailler directement avec les autorités d’immigration fédérale et provinciale, tout en s’assurant que la profession soit éthiquement et dignement représentée.

Aujourd’hui, elle initie son équipe aux procédures de recrutement international et de soutien à l’immigration. De surcroit, elle vit au quotidien son rêve d’aider des gens de tous les continents à vivre une immigration et une intégration sereines dans la société québécoise.

Christian H. Adam Cofondateur Directeur général et responsable du recrutement international

Christian H. Adam

Cofondateur

Directeur général et responsable du recrutement international

514 903 9959 ou
418 476 8381 – poste 311

Parcours professionnel

L’excellence marque depuis toujours le parcours de Christian. Étudiant d’origine arménienne, il immigre de Turquie vers la France où il poursuit avec brio des études en génie chimique. Après quelques années dans l’industrie du caoutchouc, il se positionne comme expert, dirige des laboratoires et voyage à travers l’Europe. Il diversifie alors ses activités vers des secteurs connexes : automobile, équipements militaires et santé.

En 1999, dans le contexte trouble de la guerre du Kosovo qui a des répercussions partout en Europe, il choisit d’immigrer au Québec avec Selin, cofondatrice de PHOENIX-GMI, et leurs enfants. Il dirige les laboratoires de recherche et développement de deux entreprises sherbrookoises, cheffes de fil dans l’industrie du polymère et s’initie à la gestion des ressources humaines et à l’administration en contexte syndiqué. En parallèle avec cette carrière florissante et cette intégration réussie, il développe des approches multiculturelles pour les adapter à des formations spécialisées en lancement d’entreprise et coache de nouveaux immigrants.

Sur cet élan de soutien à la mobilité internationale, il cofonde PHOENIX-GMI et lance en parallèle un cabinet-conseil dans le domaine du caoutchouc. Sa clientèle, provenant des différentes régions du Québec, le sollicite pour le recrutement de postes variés allant de la production à la finition de produits en passant par les procédés de qualité.

Christian fait aujourd’hui œuvre de médiateur interculturel. Il est LA personne qui excelle à orchestrer les solutions de recrutement international qui permettent d’une part, à nombre d’entreprises québécoises, de résoudre leur pénurie de main-d’œuvre et d’autre part, à de nombreux travailleurs spécialisés, de vivre leur rêve d’immigration au Québec.