Télécharger GRATUITEMENT le livre : Les stratégies gagnantes pour recruter LES PERLES RARES à l’international

Logo PHOENIX-GMI page accueil

Le gouvernement a annoncé des subventions pour les entreprises québécoises qui souhaitent recruter pour régler la pénurie de main-d’œuvre grâce au recrutement international de travailleurs étrangers temporaires.

Selin Deravedisyan, CRIC, de PHOENIX-GMI, vous explique quels sont les différents types de subventions et quelles sont les démarches à suivre pour y avoir accès.

Subventions du gouvernement du Québec pour le recrutement international

Transcription du contenu de la vidéo “Subventions du gouvernement du Québec pour le recrutement international”

Bonjour, nous avons reçu des demandes de plusieurs employeurs qui sont un petit peu perdus par rapport aux annonces qui ont été faites par le gouvernement du Québec ces derniers jours, concernant les fameuses aides et subventions pour le recrutement à l’international.

Donc effectivement, c’est une excellente nouvelle et je vous confirme que ce n’est pas une rumeur.

Toute entreprise qui veut aller recruter à l’international peut recevoir ces subventions-là qui vont leur apporter un petit peu d’eau à leur moulin.

En parlant d’eau à votre moulin, qu’est-ce qu’on entend par là ? Eh bien déjà, il y a un montant qui va être versé, ou remboursé plutôt, lorsque vous aurez des frais de voyage.

Donc, les frais de voyage, on s’entend, c’est le transport, c’est l’hébergement, c’est toute la logistique qui vient avec ça, et à hauteur de 5 000 $, vous allez pouvoir recevoir 50% de ces montants-là.

Il y a aussi d’autres aides qui vont arriver, comme un montant de 1000 $ en bourses et sur les frais de déménagement de vos futurs employés, etc.

Alors pour savoir si on y a droit, comme c’est quelque chose d’extrêmement nouveau et que le ministère a lui-même mis en place les paramètres d’attribution, je vous conseille de contacter deux organismes.

Le premier, ce sont les services de Services Québec, et pas ceux de Service Canada, parce que Service Canada n’a rien à voir avec ces mesures-là. C’est également une de vos questions à laquelle je réponds par la même occasion. Donc services Québec sont là, les agents vont pouvoir vous diriger vers le bon service et vous répondre en conséquence.

Et le deuxième, c’est bien entendu le MIDI, qui maintenant s’appelle le MIFI, le ministère de l’immigration, de la francisation et l’intégration.

Voilà, donc au plaisir de se reparler au prochain bulletin, bonne journée.

Derniers articles

Partagez cet article

Selin Deravedisyan-Adam Cofondatrice Directrice de l’immigration et experte-conseil en mobilité internationale

Selin Deravedisyan-Adam

Cofondatrice

Directrice de l’immigration
et experte-conseil en mobilité internationale

[email protected]
514 903 9959 ou
418 476 8381 – poste 312

Parcours professionnel

Femme de terrain, pionnière et passionnée, Selin consacre sa carrière à la mobilité internationale depuis 1993. Sa vaste expertise et la crédibilité que le marché lui accorde puisent dans son histoire familiale. Elle-même enfant de l’immigration, elle est passée de la Turquie à la France, puis une fois adulte, de la France au Québec. Elle a baigné tôt dans l’administration, le travail social et la linguistique qui sont le propre des travailleurs qui soutiennent l’immigration.

Mariée en France à l’âge de 20 ans avec Christian, cofondateur de PHOENIX-GMI, elle immigre pour une deuxième fois et choisit la Ville de Sherbrooke au Québec comme terre d’accueil en 1999. Elle collabore à cette époque avec l’Institut d’entrepreneuriat de l’Université de Sherbrooke puis est invitée par le ministère de l’Éducation à donner un cours aux adultes sur le lancement d’entreprises. En parallèle, elle développe son entreprise en mobilité internationale qui deviendra PHOENIX-GMI en 2013.

Dès 2008, Selin est consultante réglementée en immigration canadienne et obtient par la suite sa licence pour la province de Québec. Elle se positionne comme une référence en matière des statuts basés sur les permis de travail tant au Québec qu’au Canada. Québec International, un organisme paragouvernemental œuvrant dans la région de Québec et de Chaudière-Appalaches, lui demande de jouer les rôles d’experte-conseil, de formatrice, de participante à des tables de concertation et d’agente de développement stratégique auprès de ses membres.

En 2018, elle est élue présidente de l’Association canadienne des conseillers professionnels en immigration pour le Québec. Cette nouvelle fonction l’amène à travailler directement avec les autorités d’immigration fédérale et provinciale, tout en s’assurant que la profession soit éthiquement et dignement représentée.

Aujourd’hui, elle initie son équipe aux procédures de recrutement international et de soutien à l’immigration. De surcroit, elle vit au quotidien son rêve d’aider des gens de tous les continents à vivre une immigration et une intégration sereines dans la société québécoise.

Christian H. Adam Cofondateur Directeur général et responsable du recrutement international

Christian H. Adam

Cofondateur

Directeur général et responsable du recrutement international

514 903 9959 ou
418 476 8381 – poste 311

Parcours professionnel

L’excellence marque depuis toujours le parcours de Christian. Étudiant d’origine arménienne, il immigre de Turquie vers la France où il poursuit avec brio des études en génie chimique. Après quelques années dans l’industrie du caoutchouc, il se positionne comme expert, dirige des laboratoires et voyage à travers l’Europe. Il diversifie alors ses activités vers des secteurs connexes : automobile, équipements militaires et santé.

En 1999, dans le contexte trouble de la guerre du Kosovo qui a des répercussions partout en Europe, il choisit d’immigrer au Québec avec Selin, cofondatrice de PHOENIX-GMI, et leurs enfants. Il dirige les laboratoires de recherche et développement de deux entreprises sherbrookoises, cheffes de fil dans l’industrie du polymère et s’initie à la gestion des ressources humaines et à l’administration en contexte syndiqué. En parallèle avec cette carrière florissante et cette intégration réussie, il développe des approches multiculturelles pour les adapter à des formations spécialisées en lancement d’entreprise et coache de nouveaux immigrants.

Sur cet élan de soutien à la mobilité internationale, il cofonde PHOENIX-GMI et lance en parallèle un cabinet-conseil dans le domaine du caoutchouc. Sa clientèle, provenant des différentes régions du Québec, le sollicite pour le recrutement de postes variés allant de la production à la finition de produits en passant par les procédés de qualité.

Christian fait aujourd’hui œuvre de médiateur interculturel. Il est LA personne qui excelle à orchestrer les solutions de recrutement international qui permettent d’une part, à nombre d’entreprises québécoises, de résoudre leur pénurie de main-d’œuvre et d’autre part, à de nombreux travailleurs spécialisés, de vivre leur rêve d’immigration au Québec.